C’est maintenant que la démocratie turque doit être défendue – Now, Turkish democracy must be defended


Mustafa CambazLe nom de Mustafa Cambaz s’est ajouté, dans la nuit de vendredi à samedi, à la trop longue liste des martyrs de la liberté de la presse: ce reporter photographe du quotidien turc Yeni Safak a été tué pendant la tentative de coup d’État qui a vu les militaires rebelles occuper également la chaîne publique TRT; la chaîne privée CNN-Türk, ainsi que le journal Hurriyet.

Dans les studios d’Ankara de la TRT, la présentatrice Tijen Karas a ainsi été forcée de lire un communiqué sous la menace des armes. Plusieurs journalistes ont aussi été attaqués durant les troubles. À Istanbul, des civils qui s’opposaient au coup d’État ont molesté Selçuk Şamiloğlu, un photographe qui travaille pour Hurriyet et pour l’Associated Press. Quand la démocratie est attaquée, la presse libre est ciblée: c’est un grand classique!

La Fédération Internationale et la Fédération Européenne des Journalistes ont exprimé, une nouvelle fois, leur indignation devant l’assassinat d’un journaliste, et réclamé que ses assassins ne bénéficient d’aucune impunité (http://www.ifj.org/nc/news-single-view/backpid/51/article/photojournalist-killed-and-media-occupied-in-turkey-democracy-was-targeted/)

Le courage de la population turque a eu raison des mutins: le gouvernement et le président démocratiquement élus sont restés en place. Il leur reste maintenant à se montrer dignes de leurs concitoyens!

Depuis plusieurs années en effet, la Turquie s’est «illustrée» par sa faible performance en matière de respect des droits de l’homme, et en particulier de la liberté de la presse: à plusieurs reprises, sur ce blog et ailleurs, nous avons eu, avec nos confrères et consoeurs turcs, l’occasion de dénoncer l’incarcération de journalistes turcs qui ne faisaient qu’exercer leur devoir d’informer, et à réclamer leur libération.

Les journalistes n’ont pas été les seuls à faire les frais de cette campagne d’intimidation: des syndicalistes, des scientifiques, et des représentants de la société civile ont également été harcelés par les autorités.

Il reste à faire la lumière sur cette tentative de coup d’État: qui l’a planifié? Qui l’a inspiré? Seule une enquête impartiale permettra de le dire.

Or, les premiers bruits qui viennent de Turquie ne manquent pas d’inquiéter: il est question, notamment de rétablir la peine de mort. Et la question se pose: les autorités en place ne vont-elles pas saisir l’occasion pour régler leurs comptes avec toute l’opposition politique? Une nouvelle fois, il pourrait notamment être tentant d’assimiler à des «terroristes» et de poursuivre des journalistes qui enquêteront de leur côté sur la genèse de cette tentative de coup d’État

Les autorités turques doivent, en ces circonstances, se rendre compte que la population turque s’est précipitée dans les rues pour défendre la démocratie, plus que pour les défendre elles-mêmes. Cela devrait leur inspirer un respect plus grand que jamais pour les droits démocratiques de leur citoyens. Et en particulier, un respect plus grand que jamais pour la liberté de la presse.

 

***

Mustafa CambazIn the night from Friday to Saturday, Mustafa Cambaz’ name was added to the much too long list of martyrs of press freedom: this photojournalist of the Turkish daily newspaper Yeni Safak was killed during the attempt coup which saw rebel soldiers occupy the public broadcaster TRT, the private broadcaster CNN-Türk and the daily newspaper Hurriyet. In the Ankara studios of TRT, news anchor Tijen Karas was forced to read a statement at gunpoint. Several journalists were attacked during the clashes. In Istanbul, civilians protesting the coup beat Selçuk Şamiloğlu, a photojournalist for Hurriyet and the Associated Press.

When democracy is under attack, free press is targeted: very classical reaction!

Once again, the International and the European Federation of Journalists have expresse their indignation after a journalist’s assassination and demanded that his assassins don’t benefit any impunity (http://www.ifj.org/nc/news-single-view/backpid/51/article/photojournalist-killed-and-media-occupied-in-turkey-democracy-was-targeted/)

The Turkish population’s courage defeated the rebels: the democratically elected government and president remained in place: they have know to prove they are worthy of their citizens!

Since some years, Turkey’s performance has been indeed very weak as far as human rights and press freedom are concerned. More then once, on this blog and elsewhere, together we our Turkish colleagues, we had to denounce the detention of journalists who just complied to their duty to inform, and to demand their release.

Journalists weren’t the only ones under this intimidation campaign: trade unionists; scientists and delegates of the Turkish civil society were also harassed by the authorities.

Clarity remains to be done on this attempt coup. Who were his authors? Who inspired them? Only an impartial inquiry will bring evidence.

And the first rumors coming from Turkey are not reassuring: they say for instance that death penalty could be restored. The question is: won’t the authorities seize the opportunity to take revenge on the whole political opposition. It might once again be tempting to assimilate to « terrorists » journalists inquiring on the preparation of this attempt coup.

Turkish authorities should realize that Turkish citizens rushed into the streets to defend democracy, prior to defend them. And that in this particular circumstances, they have more then ever to respect the democratic rights of their citizens. And notably have more then ever respect to press freedom!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s