Bon vent aux nouveaux défenseurs des droits des journalistes


Un nouveau comité directeur de l’AJP-AGJPB, l’association des journalistes professionnels, a été élu aujourd’hui par l’assemblée générale représentative des professionnels de l’information. Une belle équipe a été formée sous la présidence de Marc Chamut, qui pourra ainsi poursuivre les dossiers qu’il a ouverts en tant que vice-président d’abord, puis comme président ff ensuite. Routiniers de l’association à divers niveaux (Gabrielle Lefevre, Daniel Conraads, Éric Van Duyse) et conseillers entrés dans le mouvement au cours de la précédente mandature (Christine Scharff, Arnaud Grégoire, Albert Jallet, Jean Blavier, Dominique Nahoé, Pierre-Yves Millet) sont rejoints par des « néophytes » dont la plupart s’étaient engagés au niveau de leur entreprise ou groupe de presse (Pierre Havaux, Christophe Cordier, Eric Lekane), ou dans leur section (Marc Simon). De plus, le plurilinguisme sera de mise dans ce conseil avec Maroun Labaki à la vice-présidence, Roger Pint, qui représentera les journalistes germanophones, Ricardo Guttierrez, ou le remuant Mehmet Koksal, dont l’élection marque la reconnaissance de ses pairs pour le courage avec lequel il assume son devoir d’informer dans un contexte bien difficile. Chez les photographes, c’est Bruno Fahy qui a été élu, mais Yves Boucau, qui ne l’a pas été, est lui aussi un militant de longue date des droits des journalistes. Les débats au comité directeur promettent d’être animés, mais surtout, on a senti à travers les diverses interventions que l’opposition aux dérives du journalisme, notamment vers le journalisme « multimédia » – une notion qui semble s’être imposée de manière quasi obsesionnelle chez certains éditeurs de quotidiens – sera musclée et décidée, autour de l’indomptable Martine Simonis.
L’élection de ce conseil de direction marque aussi un rajeunissement des cadres et c’est réconfortant: malmenée, la profession réussit toujours à susciter des vocations chez ses défenseurs. La tâche est immense, mais à cœurs bien nés…

Publicités

Une réflexion sur “Bon vent aux nouveaux défenseurs des droits des journalistes

  1. Félicitations pour cette diversité dans ce Conseil.Au moment ou l’Union Européenne continue de se construire,avoir des hommes et des femmes de divers horizons,de cultures différents (même en dehors de l’U E) est très important.La citoyenneté active,l’engagement politique,syndical et associatif sont les marches à gravir pour acceder aux responsabilités quelques soient nos origines.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s